L’augmentation mammaire notamment en Tunisie permet d’augmenter la taille de votre poitrine, de restructurer les seins ayant perdu leur forme et de corriger une asymétrie. Il existe plusieurs techniques pour augmenter les seins, cela dépend généralement des patientes. Il s’agit de l’une des interventions les plus populaires et les plus pratiquées en chirurgie esthétique dans le monde, un succès qui s’explique par la fiabilité et par l’efficacité de l’intervention.

augmentation-mammaire-tunisie

L’augmentation mammaire, pour qui ?

L’augmentation mammaire est destinée essentiellement à toutes celles qui estiment que leurs seins sont petits ou  « trop petits » et qui désirent donc augmenter leur volume pour leur donner une meilleure forme et plus de galbe. L’opération va aussi servir à remédier aux phénomènes suivants :

  • Une hypertrophie mammaire, c’est-à-dire un manque de développement de la glande mammaire.
  • Une asymétrie mammaire, qui est un déséquilibre dans le volume entre les deux seins (un sein plus grand que l’autre)
  • Une mastectomie, qui est une ablation des seins après un cancer ; l’opération va donc servir à reconstruire le sein.

Il faut noter que l’augmentation mammaire par implants ne sert pas à corriger l’affaissement des seins : dans ce cas, une autre intervention (lifting des seins) sera effectuée pour les raffermir et retendre la peau.

Les prothèses mammaires

On propose soit des prothèses lisses et texturées pré-remplies de gel de silicone soit des prothèses gonflables au sérum physiologique.

Lors de la consultation préliminaire, la patiente aura la possibilité de choisir quelle forme et volume de prothèses choisir selon ses exigences, toujours sous les conseils et le jugement du chirurgien.

Le résultat obtenu doit être conforme au reste du corps de la patiente pour une silhouette harmonieuse.

La procédure de l’intervention

Lors d’une augmentation des seins, les prothèses mammaires peuvent s’insérer de deux manières différentes : En position rétro-glandulaire (en dessous et en arrière des glandes) ou rétro-musculaire (derrière et en dessous des muscles pectoraux).

L’incision pourra être pratiquée dans des zones différentes de la poitrine selon la voie choisie par le chirurgien pour placer les implants :

  • La voie sous-mammaire :l’incision se place dans le sillon mammaire, c’est-à-dire dans le pli inférieur du sein. La cicatrice est donc peu visible par la suite pour peu que la patiente présente déjà un peu de volume de la poitrine.
  • La voie axillaire : Dans ce cas, l’incision se pratique dans le pli naturel de l’aisselle. Il s’agit d’une des incisions les plus pratiquées car il n’y a pas de cicatrices sur les seins mais dans l’aisselle, et sont donc beaucoup plus facilement camouflables.
  • La voie aréolaire : ici l’incision se pratique directement dans la zone aréolaire (la zone de peau pigmentée située autour du mamelon). C’est une voie très privilégiée par les chirurgiens, notamment parce que la cicatrice qui en résulte est difficile à détecter à la suite de l’opération.

Une opération d’augmentation des seins se fait sous anesthésie générale, pour une durée qui varie en moyenne entre 45 et 60 minutes, selon la voie choisie pour l’insertion des implants.

L’augmentation des seins par injection de graisse

L’injection de graisse dans les seins ou lipofilling mammaire, une alternative à l’augmentation par pose de prothèses, va redonner du volume à la poitrine d’une façon naturelle, sans aucun risque de rejet puisque c’est la propre graisse de la patiente qui est injectée.

La graisse est prélevée chez la patiente grâce à de fines canules, généralement dans les zones du corps qui connaissent le plus l’accumulation de graisse (comme le ventre, les fesses ou les hanches). Cette graisse, après avoir été « purifiée » en laboratoire, va directement être injectée dans les seins qui vont bénéficier d’une ou deux tailles de bonnet supplémentaires.

Anesthésie

L’augmentation mammaire estpratiquée sous anesthésie générale légère. Pour la sécurité de la patiente, le médecin anesthésiste lui demandera son bilan de santé complet pour garantirsa sécurité.

La procédure s’effectue généralement entre 45 et 60 minutes, selon la voie choisie pour l’insertion des implants.

Après l’opération

La chirurgie d’augmentation mammaire est une intervention très fiable et très sûre. Cependant, il y a toujours des risques de complications très prévisibles comme une sensation de rigidité dans les seins ou encore l’apparition d’œdèmes et d’ecchymoses, auxquels il est facile de remédier avec la prise d’antalgiques. La patiente devra porter pendant 15 jours un soutien-gorge de contention pour tenir les seins fermes.

Généralement, la patiente pourra observer la forme définitive des seins après 3 mois de l’opération.