Il existe plusieurs techniques pratiquées pour une augmentation mammaire notamment :

 

implants-mammaire-techniques

 

Implant mammaire sous le muscle pectoral

Avec cette approche, les implants sont la plupart du temps derrière le sein. Cette technique présente beaucoup d’avantages en séparant les implants du muscle, ce qui facilite la mammographie dégagée.

Un look plus naturel avec une transition douce de la paroi supérieure de la poitrine à la forme ronde de l’implant, et encore moins de visibilité ou de sensation de l’implant bords.

Les inconvénients comprennent un peu plus d’inconfort début de post-opératoires, la perte de l’aponévrose de support du pôle inférieur ce qui conduit à un creux plus tard.

 

Implant mammaire sous-glandulaire

Le résultat des implants sous glandulaire fournit un sein rond augmenté chez de nombreux patients, mais beaucoup de femmes préfèrent la rondeur et une apparence plus au moins naturelle.

Les avantages de cette technique sont : la facilité de la chirurgie, qui peut être accompli par presque n’importe quel chirurgien, moins d’inconforts post-opératoires, depuis que la peau et la graisse sont coupées.

L’implant mammaire sous-glandulaire permet l’insertion d’implants surdimensionnés.