rhinoplastie sur nez à peau fine

La rhinoplastie sur peau fine est une intervention esthétique particulière. Elle nécessite une approche spécifique et un chirurgien plastique qui maîtrise parfaitement le geste opératoire et l’anatomie du nez. En effet, en plus de son rôle fonctionnel et protecteur, la peau recouvrant le nez joue un rôle esthétique important. Elle adoucit les contours et les protubérances de la structure osseuse et cartilagineuse sous-jacente. Mais quand elle manque d’épaisseur, elle ne masque plus aussi bien les imperfections du squelette nasal.

L’influence d’une peau mince sur le résultat de la chirurgie esthétique nez

La peau fine du nez est une caractéristique fréquente chez les patients caucasoïdes d’ascendance nord-européenne. Chez ceux-ci, la cicatrisation après la chirurgie pour embellir le nez est souvent très bonne (pas de fibrose cutanée ni de cicatrices chéloïdes). De même, l’enflure de la zone opérée se résorbe rapidement. Cependant, une peau mince aura du mal à camoufler les irrégularités et les imperfections esthétiques de la structure osseuse du nez, en particulier après une rhinoplastie. Même les inégalités les plus minimes sur l’arête nasale deviennent visibles, et s’aggravent avec le temps. Pour éviter ce résultat inesthétique, le chirurgien peut effectuer des greffes cutanées ou de cartilage mou afin d’ajouter de l’épaisseur au tissu conjonctif du nez.

Par ailleurs, une peau faciale excessivement fine est plus susceptible de développer des télangiectasies (varicosités) et des rougeurs sur le nez.

La rhinoplastie ultrasonique pour les patients à peau fine

Lorsque le nez est recouvert d’une peau mince, il devient difficile de le remodeler soigneusement par greffes de cartilage, en particulier dans les nez avec des tissus mous plus fins, où les bords des greffons ne peuvent pas être camouflés. Dans certains cas, la rhinoplastie en Tunisie donne un meilleur résultat en utilisant un cartilage plus malléable, écrasé ou coupé en petits dés, et enveloppé dans un des tissus d’aponévrose temporale. Ces tissus autologues sont interposés entre le cartilage et la peau du nez.

En outre, la faible épaisseur de la peau fait que le cartilage des ailes nasales paraisse plus étiré. Dans ce cas, une rhinoplastie non chirurgicale (par injection d’acide hyaluronique réticulé) est un traitement envisageable.

Pour un résultat optimal, de nombreux médecins optent pour la rhinoplastie ultrasonique afin de corriger le nez à peau mince. Cette technique prône l’utilisation d’instruments chirurgicaux piézoélectriques, traditionnellement réservés à la chirurgie dentaire. Ils permettent de remodeler le nez de manière progressive et sans fracturer l’os. Ces instruments assurent une meilleure précision et une plus grande maitrise du geste chirurgical. Etant moins traumatisante que la rhinoplastie classique, ses suites opératoires sont plus légères. Surtout, le résultat de la rhinoplastie ultrasonique est moins imprévisible. Toutefois, son prix plus onéreux et le manque de professionnels formés à sa pratique font qu’elle reste peu accessible.