De quoi s’agit-il ?

Le lifting du visage en Tunisie est une chirurgie très connue et surtout fréquente. Cette intervention consiste à l’amélioration chirurgicale du vieillissement au niveau du cou ainsi qu’au niveau du visage depuis la région des tempes jusqu’à la région des bajoues.

 

lifting-visage-tunisie

 

Ayant un savoir-faire de haut niveau, les chirurgiens de la clinique de l’Espoir utilisent des  techniques de lifting de visage avancées afin de rendre la chirurgie plus confortable et plus durable pour les patients.

L’objectif d’une telle intervention n’est pas de changer la forme et l’aspect du visage. Au contraire, la simple restauration des différentes structures anatomiques de la face et du cou avec une blépharoplastie permet au patient(e) de retrouver l’aspect qui était le sien quelques années auparavant.

L’intervention

Le lifting de visage est réalisé  sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intraveineuse.

Généralement dans notre clinique, les chirurgiens optent pour une anesthésie générale.

Suites

Quelques œdèmes et ecchymoses pourront apparaître ainsi qu’une sensation de tension en arrière des oreilles, et autour du cou. Ces ecchymoses et ces œdèmes disparaissent en moyenne dans les 2 semaines post-opératoires.

Résultat définitif

Au bout de 2 à 3 mois, on peut avoir une bonne idée du résultat définitif.

Quelles sont les limites du lifting du visage ?

Malheureusement, le lifting du visage ne peut pas arrêter le processus de vieillissement.
Le lifting ne change pas la qualité ou la texture de la peau, il peut en revanche donner au patient une apparence plus reposée et rafraichie. Une question fréquente posée par les patients à propos de l’intervention de lifting est la suivante : « de combien d’années vais-je rajeunir ? ». Nos chirurgiens pensent que l’intervention de lifting peut remonter l’horloge et permet aux patients de paraitre environ 10 ans plus jeunes.

Où est-ce que les incisions sont-elles réalisées ?

Nos chirurgiens prennent grand soin de placer les incisions dans certaines courbes et coins, afin de les rendre imperceptibles une fois la guérison terminée. L’incision est faite dans la zone des oreilles, derrière le petit cartilage situé juste devant l’oreille. Derrière l’oreille, l’incision est à l’intérieur du pli puis dans les cheveux. L’avantage de le faire de cette manière est qu’elle ne termine pas dans la ligne du cuir chevelu. Une incision dans le cuir chevelu peut être visible lorsque les cheveux sont tirés. Pour cette raison, nous recommandons de ne pas utiliser ce type d’incision.

Quand est-ce que je peu m’exposer au soleil après un lifting du visage ?

Le soleil doit être évité pour plusieurs raisons. Premièrement, l’exposition au soleil des cicatrices fraiches peut provoquer une hyperpigmentation ou un assombrissement de la zone en phase de guérison. Ensuite, la lumière du soleil peut accroître la taille de l’œdème. Enfin, le soleil endommagera la peau sur le long terme, créant des rides plus profondes et une apparence tannée de la peau.
Bien que de nombreux patients aiment bien la teinte de la peau donnée par le bronzage, le bain de soleil n’est recommandé par aucun chirurgien plasticien ou dermatologiste. La manière la plus simple de ralentir le processus de vieillissement est d’appliquer un écran total sur la peau quotidiennement.

À partir de quel âge réalisez-vous un lifting du visage ?

Les patients les plus jeunes du lifting du visage ont généralement 40 ans. Les facteurs déterminants pour cette intervention sont l’élasticité de la peau et la cause première du vieillissement chez le patient. Certains patients de 40 ans bénéficieront d’un lifting de « maintenance ». Chez les patients préoccupés par la ligne du cou, généralement âgés entre 40 et 45 ans, un lifting et une liposuccion sont plus fructueux qu’une liposuccion seule. Cela est principalement du à l’élasticité de la peau. Chez certains patients, en particulier les afro-américains et les asiatiques, la peau dispose d’une bonne élasticité jusqu’à la cinquantaine. Pour certains de ces patients, la liposuccion et le remodelage du cou peuvent être une meilleure option que le lifting du visage.

Comment adressez-vous les excès cutanés ou graisseux du cou ?

Une différente approche est employée pour adresser les problèmes du cou. La liposuccion n’est pas forcément la meilleure solution lorsqu’il s’agit de la partie centrale du cou pour plusieurs raisons. Premièrement, de nombreux patients ont un cou à l’aspect grumeleux persistant après la liposuccion. Bien qu’après toute intervention au niveau du cou, il peut y avoir un déséquilibre textural, l’aspect grumeleux est une disgrâce indésirable.
Ensuite, la liposuccion n’est peut-être pas si efficace que ca. Il existe deux types de graisse au niveau du coup. Il y a une graisse peu fibreuse qui peut facilement être retirée à l’aide de la liposuccion. Certains patients ont une graisse plus fibreuse qui est bien plus résistante à la technique de liposuccion.

De plus, certaines zones du cou rendent la lipoaspiration dangereuse. La liposuccion est généralement réalisée à la superficie du muscle peaucier mais chez certains patients, toute la graisse est située profondément au niveau de ce muscle. Cette graisse doit donc être adressée à l’aide d’une autre technique sans quoi le cou n’aura pas une bonne définition.